La dette française concrètement

La dette publique française est souvent présentée comme un poids lourd dans notre économie. Pour beaucoup de français elle reste un élément abstrait, presque virtuel.

Je vous conseille de voir ce reportage diffusé sur France 2 dans A vous de juger (à 01:05:00).
Il montre très concrètement comment l’agence France Trésor gère au quotidien la dette et emprunte. C’est impressionnant compte tenu des montants engagés en quelques minutes. Mais inutile de retenir sons souffle, ne serait-ce une seconde, car la dette augmente quand même de 3291 euros/seconde. Elle devrait atteindre 103,8 milliards en 2009.

f2avdj

Ce jour là, la France emprunte 7 milliards à 0,686%.
Les agences de notation classent la France AAA. Ce qui signifie que le risque de défaut est nul. C’est pourquoi les banques centrales et les fonds souverains cherchent à prêter à notre pays.

(J’aurais vraiment aimé avoir Dominique Strauss-Kahn comme prof à l’université)

France2 : A vous de juger
Agence France Trésor

Regardez :

Ceux qui ont lu cette page ont ensuite lu :

2 réflexions au sujet de « La dette française concrètement »

  1. Bonjour Sebastien,

    Merci pour l´information. Je vis en Allemagne, et j´avais loupé cette émission. Vraiment intéressant.

    J´avais entendu une interview de Jacques Attali qui indiquait également que l´assainissement du système bancaire était le 3ème pilier pour sortir de la crise :
    – investir et/ou relancer la consommation
    – réguler le système financier
    – assainir le système bancaire

    Cordialement.

    • Bonjour Frédéric,

      En effet, ces 3 évolutions semblent nécessaires. Mais comme le craint Jacques Attali les solutions mises en œuvre risquent de se limiter aux recettes éprouvées et à la continuation des vieux systèmes. Pas simple d’innover. Surtout, dès qu’il y aura le moindre signe de reprise.
      Mais même si les évolutions étaient réelles cette fois, il y a de fortes chances que les effets cycliques des crises soient plus difficiles à oublier. Cette crise sera à prendre en compte longtemps pour la compréhension des comportements.

      Bien cordialement.

Répondre à Sebastien Bouyssou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *